Exposition  |  Evénement extérieur  |  Grand public Lët'z Arles - Providencia & Erre

Lieu:
Chapelle de la Charité 9 Boulevard des Lices , 13200 Arles , France
Dates:
Du 04.07.2021 10:00
jusqu'au 26.09.2021 19:30
Avec:
Daniel Reuter & Lisa Kohl

Lët’z Arles – l’édition 2021

Lët’z Arles se réjouit de présenter sa 4ème participation aux Rencontres d’Arles à l’été 2021, avec

deux expositions intégrées à la programmation associée de la 52ème édition du festival. Initialement

pensées pour l’édition 2020 des Rencontres, ces deux expositions ont été reportées du fait de

l’annulation du festival en 2020. Toutefois, ce temps plus long donné aux projets a permis, entre

autres, de préciser la production des oeuvres avec les artistes et de finaliser sereinement les deux

ouvrages associés qui ont ainsi été publiés bien en amont de l’ouverture des expositions.

Par ailleurs, les Rencontres d’Arles ont accueilli en septembre 2020 leur nouveau directeur,

Christoph Wiesner, précédemment directeur artistique de Paris Photo, qui a succédé à Sam

Stourdzé (nommé directeur de la Villa Médicis).

La 52ème édition des Rencontres d’Arles se tiendra du 4 juillet au 26 septembre 2021.

 

www.letzarles.lu

www.rencontres-arles.com 

 

 

 

Providencia

Daniel Reuter

Commissariat : Michèle Walerich

 

Providencia - la providence - dans son sens biblique, décrit l’intervention de Dieu dans l’univers, une influence hors du contrôle humain. Le quartier Providencia, à Santiago du Chili, donne à la fois le cadre et le titre à cette nouvelle série de Daniel Reuter. Son regard explore les marques d’un contexte de divergence récemment porté à la surface, à partir d’une urbanité visuellement prosaïque : détails architecturaux, structures de fortune, arbres et feuillages, clôtures de chantier obstruant la vue. Au lendemain de manifestations civiles, nous rencontrons des protagonistes confinés dans la complexité de leur existence. Sous une couche superficielle du quotidien, nous sentons la dernière grande vague d’aspirations occidentales s’effondrer. Des figures apparaissent, réitération d’un narrateur ou de personnages évoluant dans un récit indéfini. En résonance avec ses sujets de recherche tels que l’identité et la mémoire, l’artiste prend appui sur cette topographie chargée et traduit sa texture, son reflet et sa lumière. Se cristallise l’investigation d’un territoire plus profond et intériorisé, conjurant rêves et désenchantement d’un monde en mouvement.

ERRE

Lisa Kohl

Commissariat : Danielle Igniti

Prix stART-up STUDIO de l’OEuvre Nationale de Secours Grande-Duchesse Charlotte

 

Lisa Kohl s'intéresse à la relation entre la création artistique et la réalité sociale. Elle se rend sur le terrain pour rencontrer des personnes qui vivent dans des conditions précaires et elle établit avec eux des relations d'échange et de confiance. Les oeuvres de Lisa Kohl parlent de fuite, d'exil, du non-lieu de vie ou de survie, d'invisibilité et d'absence. Avec audace, elle réussit à lier le réel à la poésie.

Son propos est social, il implique la protestation contre un état hostile et froid, et nous permet simultanément de rêver d'un monde où tout pourrait être différent par l'esthétique poétique des images. Elle nous invite à une réflexion sur l'identité, la patrie, le passage des frontières, la futilité et l'espoir.

 

 

 

 

Javiera (de la série Providencia), 2020 © Daniel Reuter

 

 

SHELTER, Los Angeles, États-Unis, 2019 © Lisa Kohl
Sans titre (de la série Providencia), 2019 © Daniel Reuter

 

 

PASSAGE // 32°32’04.7’’N 117°07’26.3’’W, Border Field State Park, États-Unis, 2019 © Lisa Kohl

 

Les artistes

Daniel Reuter est né en Allemagne en 1976. Il vit et travaille entre le Luxembourg et l’Islande.

Par l'abstraction et la dé-contextualisation, son travail navigue sur la ligne de partage entre l'expérience vécue et la fiction. Ses séquences d'images jouent avec la forme narrative et remettent en question les notions de lieu, souvent dans les confins du livre photographique.

Son premier livre, "History of the Visit", a été publié en 2013 par Peperoni Books (Berlin) et nominé au Paris Photo–Aperture Foundation First Photobook of the Year en 2013 et pour le German Photobook Award en 2015. Une suite, intitulée "Circle Square", a été publiée par Roman Nvmerals à New York en 2017, suivie de "Beachhead" en 2020.

Son travail a été exposé en Europe, au Japon et aux États-Unis, et fait partie de plusieurs collections publiques et privées.

www.danielreuter.net

© Kári Sverriss

Lisa Kohl est née au Luxembourg en 1988. Elle vit et travaille entre le Luxembourg et l’Allemagne.

Lisa Kohl a été formée à l’Ecole Nationale Supérieure des Arts Visuels de la Cambre (Belgique) et au Burg Giebichenstein à Halle (Allemagne), dont elle sort diplômée avec mention en 2017. Sa pratique artistique prend des formes diverses : collaborations avec les arts de la scène, réalisation de séries photographiques, installations sculpturales, performances vidéo-sonores.

En 2018, elle a reçu la bourse de la Fondation Artistique Saxe-Anhalt, bénéficiant d’une résidence à la Villa Aurora à Los Angeles.

Son travail photographique a été reconnu par divers prix : nomination au Edward Steichen Award (2019) ; Prix Pierre Werner et exposition au Salon du Cercle Artistique de Luxembourg (CAL) en 2020.

www.lisa-kohl.com

© Romain Girtgen, CNA

Sélection des artistes par un jury international

Les deux artistes de cette 4ème édition de Lët’z Arles ont d’abord été choisis par un panel de nominateurs composé d’experts en art contemporain : Paul di Felice (commissaire d’exposition), Marie-Noëlle Farcy (curatrice et responsable de la Collection du Mudam), Danielle Igniti (commissaire d’exposition et précédemment directrice des Centres d’art de la Ville de Dudelange), Stilbé Schroeder (coordinatrice et curatrice assistante du pavillon luxembourgeois de la Biennale de Venise), Marc Scozzai (responsable du programme arts visuels des Rotondes) et Michèle Walerich (directrice du département photographie du CNA).

Ils ont ensuite été sélectionnés sur la base d’un projet spécialement conçu pour la Chapelle de la Charité par un jury international. Ce jury, qui s’est réuni début octobre 2019, était composé de personnalités reconnues dans le domaine de la photographie :

  • Paul di Felice, co-fondateur de Café-Crème et du Mois Européen de la Photographie (EMOP), commissaire d’exposition
  • Marta Gili, directrice de l’École nationale supérieure de la photographie d’Arles (ENSP)
  • Danielle Igniti, commissaire d’exposition et précédemment directrice des Centres d’art de la Ville de Dudelange
  • Steph Meyers, directeur des Rotondes
  • Sam Stourdzé, ancien directeur des Rencontres d’Arles, aujourd’hui directeur de la Villa Médicis (Rome)
  • Michèle Walerich, responsable du département Photographie du Centre national de l’audiovisuel (CNA), commissaire d’exposition
  • Christoph Wiesner, alors directeur artistique de Paris Photo, désormais directeur des Rencontres d’Arles

Sous la Présidence de Florence Reckinger-Taddeï , présidente de Lët’z Arles, sans droit de vote.