|     | 

L'ORDRE DU JOUR

Voir ce film

Utilisation commerciale:

Galeries éviter

Présentation

Fiction/Long métrage

1993

Réalisation : Michel Khleifi

Production : Samsa Film

  • Durée : 105
  • Version originale : Français
  • Image : couleurs
  • Format : 35mm
  • Son : dolby stéréo

Avec Marianne Basler, Robin Renucci, Michael Lonsdale

  • Synopsis

    Martin est assurément un homme de son temps. Il est fonctionnaire et vit seul avec son fils Jonas qu'il oublie parfois à la sortie de l'école. Il se trouve bien malgré lui mêlé aux « affaires » dans lesquelles est plongé son ministère. Sa relation avec Nadine, la maîtresse du directeur adjoint, en fait un bouc émissaire tout désigné pour ses supérieurs qui s'épuisent en rivalités mesquines.
  • Equipe technique

    • Scénario: Jean-Luc OUTERS, Michel KHLEIFI d'après le roman de J.L. OUTERS
    • Adaptation: Michel KHLEIFI
    • Images: Jean-Claude NECKELBROUK
    • Cadre: Luc DRION
    • Son: Ricardo CASTRO
    • Musique: Jean-Marie SENIA
    • Montage: Ludo TROCH, Elisabeth GUIDO
    • Mixage: Jean-Paul LOUBLIER
    • Chef décorateur: Jean BAUER
    • Costumes: Anne VERHOEVEN
  • Tournage

    • Belgique
  • Sortie

    • Sortie en Belgique : 16 février 1993
    • TV: RTBF (1996)
  • Budget

    • 100 millions Flux (Luxembourg 10%, Belgique 50%, France 40%)

Générique

  • Interprètes

    • Robin RENUCCI (Martin)
    • Marianne BASLER (Nadine)
    • Michael LONSDALE (Stark)
    • Josse DE PAUW (Legin)
    • Bobette JOURET (la mère de Martin)
    • René HAINAUX (le père de Martin)
    • Francine BLISTIN (Mme Malempré)
    • Stéphane EXCOFFIER (Mme Verbier de Ribaucourt)
    • Quentin MILO (Valberg)
    • Jo DUA (M. Pinchart)
    • Michel MENTENS (Van Damme)
    • Françoise ORIANE (Mme Libert)
    • Alain, Yves et Joël PRINCE (les triplés)
    • Armand DELCAMPE (Gosselin)
    • Suzanne COLIN (Mme Libotte)
    • Colette Emmanuelle (Mme Ozeux)
    • Bernard COGNIAUX (Lenoir)
    • André JACOB (M. Muller)
    • Christine SMEYSTERS (Mme Lepoutre)
    • Claude VOLTER (Leuridan)
    • Xavier KESTELOOT (Jonas)
    • Monique FLUZIN (Mme Café)
    • Claude KOENER (Quinaux)
    • Gérard MARTI (Koenig)
  • Générique

    • Producteur: Michel KHLEIFI pour Sourat Films
    •  
    • Producteur exécutif: Kathleen DE BETHUNE
    • Producteur délégué: Jacqueline LOUIS
    • Producteurs associés: René SELINGER, Paul KIEFFER, Jacqueline PIERREUX
    • Production RTBF: Alexandre PLETSER, Arlette ZYLBERBERG
    • Scénario: Jean-Luc OUTERS, Michel KHLEIFI d'après le roman de J.L. OUTERS
    • Adaptation: Michel KHLEIFI
    • Images: Jean-Claude NECKELBROUK
    • Cadre: Luc DRION
    • Son: Ricardo CASTRO
    • Musique: Jean-Marie SENIA
    • Montage: Ludo TROCH, Elisabeth GUIDO
    • Mixage: Jean-Paul LOUBLIER
    • Chef décorateur: Jean BAUER
    • Costumes: Anne VERHOEVEN
    • Habilleuse: Wil RUWE
    • Maquillage: Nancy BAUDOUX
    • Coiffures: Antonella PRESTIGIACOMO
    • Photographe de plateau:Danielle PIERRE
    • 1er assistant réalisateur: Frédéric ROULLIER-GALL
    • 2e assistant réalisateur: Johan KNUDSEN
    • Scripte: Joelle KEYSER
    • Stagiaires: Viviane GOFFETTE, Bernard GARANT
    • Régie générale: Benoît VAN WAMBEKE
    • Régisseurs adjoints: Jacques CALVAER, Isabelle ANTOINE, Mathias DONNAY
    • Assistants montage: Gervaise DEMEURE, Pierre DEVRESSE, Dima Al JOUNDI, Valérie LAFLEUR
    • Assistant décorateur: Chris CORNIL
    • Stagiaire décorateur: Charlotte VINONT
    • Assistante maquillage: Emmanuelle VELGHE LENELLE
    • Secrétaire de production: Nadine MIGNON
    • 1er assistant caméra: Bernard DELVILLE
    • 2e assistant caméra: Olivier SERVAIS
    • Opérateur steadycam: Patrick DE RANTER
    • Perchman: Dirck BOMBEY
    • Accessoires: Guy CONTRAINE
    • Ensemblier: André FONSNY
    • Régisseur d'extérieurs: Luc VRIJDAGHS
    • Assistants régie d'extérieurs: Pierre DECRAEN, André DEMET
    • Conception sonore: Michel KHEIFI, Ricardo CASTRO
    • Effets sonores: Ricardo CASTRO, Fabio LANI
    • Montage sonore: Monique RYSSELYNCK
    • Assistants: Dominique LEFEVER, Nathalie BOSSON, Daniel STAFF
    • Montage négatif: Maria HOLLAND
    • Bruitage: Jean-Pierre LELONG, Marie MECHIORRI, Jack JULLIAN
    • Chef électricien: Marcel BULTERYS
    • Electriciens: Alain PEETERS, Christian WOLFS
    • Chef machiniste: Benoît THEUNISSEN
    • Machinistes: Jacques BORGUET, Dominique PRIZA, Philippe VISY
    • Chef constructeur: Jean VAN HAELEN
    • Constructions: Alan LEONIS, Stéphane RUBENS, Luc GROOTAERT, Daniel BERKENBAUM, Bart VAN LINT, Stéphane BUSSCHOTS, Benoît GERARD, Pierre MORTIVA
    • Peintres: Marc VAN HAELEN, Sylvie MITAULT
    • Effets spéciaux: Olivier DE LAVELAGE
    • Projectionniste: Jojo VANDENBERNDEN
    • Trucages RTBF: Imagique, LBO
    • Eclairage: Bulterys
    • Machinerie: KGS
    • Postsychronisation: Guess
    • Enregistrement studio Philippe BAUDHUIN
    • Pellicule: Kodak
    • Pellicule son: BASF
    • Matériel caméra: Monev
    • Laboratoires: Meuter Titra (Bruxelles)
    • GTC (Paris)
    • Auditoriums: Daisy Belle (Bruxelles)
    • Studio L'Equipe (Bruxelles)
    • Studio One Two (Bruxelles)
    • Studio Polygone (Toulouse)
    • Assurances: SGAC
    • en association avec Filmedis, Samsa Film, RTBF
    • Avec la participation du Ministère de la Culture et de la Communication (CNC), Canal+, Sourat UK Ltd, BRTN et de CGER avec l'aide de la Loterie nationale

Réception

  • Festivals et Prix

    Locarno 1993
  • Bibliographie

    Libération, 17 avril 1992

Synopsis complet

Martin est assurément un homme de son temps. Il est fonctionnaire et vit seul avec son fils Jonas qu'il oublie parfois à la sortie de l'école alors que cet enfant de sept ans est son seul point d'attache dans un univers peuplé de piscines, d'échangeurs autoroutiers, de tunnels. Martin travaille au ministère des travaux publics, un monde qui se mue volontiers en rêve, sinon en cauchemar. Celui de sa naissance - il est né le jour où mourait Staline - hante ses jours et ses nuits. Il se trouve bien malgré lui mêlé aux « affaires » dans lesquelles est plongé son ministère. Sa relation avec Nadine, la maîtresse du directeur adjoint, en fait un bouc émissaire tout désigné pour ses supérieurs qui s'épuisent en rivalités mesquines.\n